II) L'araignée et Spiderman

 

Étudions les analogies et différences entre SPIDERMAN et une araignée.

 

 

La production de fil de soie trouve son origine dans les extrémités des pattes?


Quels sont les organes permettant la synthèse du fil de soie et comment exercent-ils leur fonction?

 

 

Quels sont les mécanismes développés par l'araignée pour adhérer aux parois?

Pour répondre à ces questions nous avons effectué la dissection d'une araignée.

1) Protocole

Schéma explicatif de l'anatomie interne d'un arachnide.


  a) Matériel


 Plateau de dissection

 Ciseaux fins

 Épingles fines

 Scalpel

 Sonde cannelée

 Loupe à pied

 Bleu de méthylène

 

 

 Lampe

 Lames de verre

 Lamelles

 Microscope optique

 Feuilles blanches et matériel de notation

Tarentule brésilienne (longueur 9,5 cm)

  b) Dissection

On constate que les glandes séricigènes, responsables de la synthétisation du fil de soie, se trouvent dans le bas-abdomen. Pour ne point les endommager, on va procéder a une dissection par ouverture en face dorsale.

 

 

Face ventrale (Ω)

Face dorsale (Ω)

 

 


Légende avec Paint Ω

2) Dissection et identification


        
 Photos Ω

Après l'ouverture de volets, on procède au percement de la poche interne pour examiner les différents organes.

Légende avec Paint Ω

 

3) Observations


  a) Glandes séricigènes

Après avoir prélevé une échantillon de glande séricigène et avoir constaté qu'un mince filament pendait de celui-ci, nous l'avons disposé sur une lame, coloré au bleu de méthylène et finalement couvert d'une lamelle pour l'observation au microscope.


 Shéma avec Paint Ω

Due à la nature fibreuse du fil observé, nous déduisons par analogie qu'ils s'agit d'un fil de soie.


  b) Araignée vivante

 Dans d'autres temps, l'araignée broutait librement dans sa cage... En plaçant celle-ci verticalement, nous observons son comportement.

Photo Ω

Nous constatons que l'araignée ne tombe pas comme le ferait un objet quelconque mais reste parfaitement adhérente à la paroi.

 

  c) Extrémités des pattes

Après avoir extrait un poil de l'extrémité d'une patte à l'aide de pinces fines, l'avoir déposé sur une lame et humidifié celle-ci, nous le déposons sur une lamelle et observons le tout au microscope.

        
Photo Ω et Schéma avec Paint Ω

On constate que le crin est lui même composé de petit poils rigides.

 

→ CONCLUSION:

 On a vu d'abord que les glandes séricigènes, responsables de la production de soie se situent dans le bas-abdomen. Cela diffère de Spiderman qui, lui, ne génère pas le fil de soie par un orifice dans l'arrière-train mais plutôt à la hauteur des poignets. En deuxième temps, on a étudié une échantillon de glande séricigène, ce qui nous a permis d'hypothétiser les mécanismes de synthèse du fil de soie: des petites poches circulaires produisent des fibrilles qui s'entremêlent pour former un fil qui, sortant par les filières de l'araignée, va être d'avantage enroulé. Finalement, on a observé que le crin issu de l'extrémité d'une patte est muni de petits poils rigides. Il est facile à imaginer comment la structure échelonnée du crin va permettre à l'araignée, et donc aussi à Spiderman, d'escalader des surfaces qui, à simple vue d'oeil paraissent lisses.

Page suivante

 

19 votes. Moyenne 3.74 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site